Hypokrat : nouvel album

Hypokrat, le nouvel album de Maëla Raoult, sera disponible dès le 10 février chez votre disquaire et sur toutes les plateformes numériques.  

Hypokrat, le nouvel album de Maëla Raoult

C’est une atmosphère douce et colorée que nous propose Maëla pour ce nouvel album, où se mêlent rythmiques africaines endiablées, couleurs jazz et orientales et le son chaleureux de la clarinette et de la clarinette basse. Maëla nous fait naviguer et nous dévoile cinq compositions personnelles et inédites ainsi que l’arrangement des deux fabuleux standards : Who walks in when I walk out et Mackie Messer. 

L’artiste, originaire de Bretagne, nous a confectionné pour ce nouvel album une palette brûlante de couleurs du sud et de percussions africaines. Des influences et harmonies classiques avec quelques touches impressionnistes, des improvisations magiques et modernes à la clarinette et à la clarinette basse, le tout orchestré et mêlé au son de la guitare, du piano, de la basse et des percussions ; une tempête de couleurs orientales, avec des influences jazz et quelques clins d’oeils au rock et au hip hop. 

En précommande dès maintenant, retrouvez Hypokrat chez votre disquaire et sur toutes les plateformes digitales dès le 10 février.

1 : Hypokrat (Maëla Raoult)

 2 : Who walks in when i walk out (Freed, Goodhart, Hoffman arrgt. Maëla Raoult)

3 : Cannibal (Maëla Raoult)

4 : Orient Express (Maëla Raoult)

5 : La leche (Maëla Raoult)

6 : Round up (Maëla Raoult)

7 : Mackie Messer (Kurt Weil arrgt. Maëla Raoult)

Biographie :

Née à Brest en 1990, étudie et obtient ses diplômes de musicienne interprète dans les conservatoires de Brest, Paris et Bruxelles. Passionnée de musique de chambre, elle joue au sein de multiples formations lors de nombreux événements ou festivals : Origami, Courant d’air (Bruxelles), Préludes à l’orchestre de Paris (salle Pleyel), Les Harmonies (Billiers), Tout sauf Debussy (Paris), concerts à la cité universitaire de Paris… Très impliquée dans le répertoire contemporain, elle participe à la création de Tocatina de Sina Fallahzadeh, Heptagramme de M. Lysight, Umbrales d’Alex Nante, D’un Vanneur de Blé aux Vents de Suzanne Giraud… et est amenée à jouer dans différentes formations telles que l’ensemble Alternance, l’ensemble Écoute, dirigé par Fernando Palomeque, le collectif Parallèle 21… Elle a la chance de jouer avec des concertistes tels que Patrick Langot, Frédéric Lagarde, Carmen et Ana Mainer… Elle aborde le répertoire symphonique dans divers orchestres : l’Ensemble entre Sable et ciel, l’Orchestre Ostinato, l’Orchestre National de Lyon… Ouvertes à tous les styles musicaux, elle a découvert le jazz et l’improvisation avec de grandes personnalités du jazz parisien.

Maëla Raoult – Hypokrat